Les Amants

farce d’Octave Mirbeau

“ Heure vaporeuse et divine !... L’amour est partout... son mystère circule au long des avenues invisibles, sous les fourrés, dans les clairières... et son souffle agite les branches à peine... C’est délicieux !... ”



Les Amants est une farce en un acte, d’Octave Mirbeau, créée au Grand-Guignol le 25 mai 1901.

Cette pièce constitue une caricature, cocasse autant que cruelle, des risibles conventions du langage amoureux et de la mystificatrice littérature à l’eau de rose.



L’auteur


Prototype de l’écrivain engagé, libertaire et individualiste, il est le grand démystificateur des hommes et des institutions qui aliènent, qui oppriment et qui tuent. Il a mis en œuvre une esthétique de la révélation et s’est fixé pour mission d’«obliger les aveugles volontaires à regarder Méduse en face». Il a pour cela remis en cause, non seulement la société bourgeoise et l’économie capitaliste, mais aussi l’idéologie dominante et les formes littéraires traditionnelles, qui contribuent à anesthésier les consciences et à donner de notre condition et de la société une vision mensongère et réductrice.

Pierre  Michel, Université d’Angers




Cette pièce a été créée dans le cadre de «Kiosque en Herbe», manifestation organisée par la Ville Beauvais, le dimanche 9 juin 2013, avec le concours des Jardis Acteurs, employés du service Espaces Verts de la Ville.



Création 2013

avec
Virginie Dupressoir
Patrice Bousquet

Costumes
Agnès Liotté

Mise en scène
Patrice Bousquet

Tous droits réservés © Théâtre de l'Orage