Plaisanteries

d’Anton Tchekhov


L’ours et Une demande en mariage

traduction Génia Cannac et Georges Perros © L’Arche Editeur

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté. www.arche-editeur.com



L’auteur

Anton Pavlovitch Tchekhov (1860-1904) est un nouvelliste et dramaturge russe, médecin de profession.

Ses nouvelles d’abord, son théâtre ensuite, le font reconnaitre de son vivant comme une des gloires nationales russes, à l’égal d’un Dostoïevski ou d’un Tolstoï.

Parmi ses œuvres les plus connues, citons La mouette, Oncle Vania, Les trois sœurs et La cerisaie.



Les pièces


L’ours

Popova, veuve depuis sept mois, s’est retirée du monde et refuse de recevoir Smirnov, un propriétaire terrien à qui son mari devait de l’argent. Smirnov décide de rester chez Popova jusqu’à ce qu’elle le paie...


Une demande en mariage

Lomov vient demander une jeune voisine en mariage, Natalia Stepanovna, mais la question de l’appartenance du pré aux vaches fait dégénérer cette demande...



Notes d’intentions


Après Mouza Pavlova (1995 et 2005) et Ludmila Oulitskaïa (2005), nous revenons à la littérature russe avec l’un de ses plus célèbres représentants.

Nous avons choisi deux de ses plus fameuses pièces en un acte qui mettent chacune en jeu l’affrontement de propriétaires terriens.

Ces comédies, proches des farces de Molière, évoquent l’incapacité de se maîtriser, avec un comique irrésistible.

Et quand la susceptibilité, la colère et l’animalité viennent susciter ou exciter le sentiment amoureux, on atteint l’apothéose...

Mais Tchekhov pose également un regard d’une grande sensibilité sur le couple, avec en arrière plan la quête du bonheur ; sujet d’une éternelle modernité...

Patrice Bousquet, mai 2016


Création 2016

avec
Annie Robert
Patrice Bousquet
Denis Rolland


Costumes
Agnès Liotté


Régie lumière
Hugo Couvreur


Mise en scène
Patrice Bousquet

Tous droits réservés © Théâtre de l'Orage