Œdipe Roi

Tragédie de Sophocle
traduction du Grec Nicolas-Louis Artaud


La pièce


Œdipe Roi revêt une importance singulière dans l'histoire du théâtre occidental, car c'est cette œuvre qu'Aristote prit pour le modèle du genre et définit comme la tragédie idéale.
Et, en effet, on est subjugué déjà à la lecture par cette pièce qui se lit tel un roman policier.

Œdipe : « ...Le dieu, sans tenir aucun compte des questions que j'étais venu lui adresser, me renvoya en me prédisant, entre autres malheurs affreux et inouïs, que je serais le mari de ma mère, que je mettrais au jour une race exécrable, et que je serais l'assassin de mon père... »

Dans une économie de mots, les effets de rupture, les coups de théâtre et les renversements de situations se multiplient pour le héros qui va droit à sa perte !


Le Chœur : « ...Sachez donc qu'aucun mortel, tant qu'il n'a pas encore vu son dernier jour, ne serait être appelé heureux, s'il n'a atteint le terme de sa vie sans avoir éprouvé d'infortune. »

Victime innocente des dieux, Œdipe invite à une réflexion sur le destin de l'Homme.
Dans sa déchéance même il se montre le plus noble. Assumant pleinement ses actes, il se transcende en devenant l'image vivante du pouvoir des dieux.

La presse

« Tout concourt à plonger le spectateur dans les tréfonds de l'âme d'un héros, moderne malgré ses 2 500 ans. »
Site Officiel de la ville de Beauvais

« Une soirée théâtrale réussie. »
Le Réveil

« Masqués, drapés en costumes qui évoquent l'Antiquité, ils portent haut le texte écrit par Sophocle en 427 avant Jésus-Christ. »
Orianne Maerten – Le Courrier Picard

Création 2008

avec
Virginie Dupressoir
Sandrine Polomski
Karine Martin
Patrice Bousquet
Fabrice Castajon

Costumes
Agnès Liotté

Création lumière
Ronan Bernard

Régie
Baptiste Ruault

Mise en scène
Patrice Bousquet

Tous droits réservés © Théâtre de l'Orage